«Le conteur et l’imaginaire» par Pépito Matéo

Posted on juin 7, 2011 par

0


C’est le titre et la quatrième de couverture qui m’ont attiré… Jugez plutôt : «Fort de plus de vingt ans d’expérience et de vingt cinq ans de scène, Pépito Matéo nous livre une réflexion théorique simple, jalonnée d’exercices pratiques et ludiques afin que chacun (amateurs, artistes, professionnels ou simplement lecteurs passionés) puisse découvrir, non pas des recettes toutes faites, mais l’envie de se frotter à une pratique fabuleuse et revigorante de l’art de conter.» Attrayant, n’est-ce pas !?

 Toute personne qui manifeste un intérêt pour les lois de la narration, ne peut qu’être tentée par le présent ouvrage. D’autant qu’il se montre à la hauteur de ses promesses… Nous y sommes invités à endosser le rôle d’une petite souris, qui viendrait assister à des ateliers dits «de fantaisie». C’est-à-dire ouvrant à l’imaginaire, mettant en condition pour une bonne expression orale, et initiant enfin au métier spécifique de raconter… Pépito Matéo nous dévoile ici ses propres expériences de stage ou de «scène», en sa grande qualité de conteur et «maître d’atelier». Dont il a sorti moult méthodes et enseignements. Se trouvent à notre libre disposition, ainsi, divers exercices créatifs. Ceux-là mêmes auxquels sont soumis ses élèves-stagiaires… Comment stimuler l’esprit au travail d’imagination ? Comment bien maîtriser la structure d’une histoire ? Comment s’extérioriser pour mieux mettre en voix et en jeu ?

 Tout ça peut sembler des plus théoriques. Pourtant, détrompez-vous. Nous sommes très loin d’un cours professé ex cathedra. Bien au contraire… D’ailleurs plutôt qu’un essai, ce livre est proche d’un manuel, presque un manuel scolaire ; mais construit d’une façon entraînante et légère. Chaque notion étant traitée en un mode guilleret. A travers multiples conseils et exemples, tels autant d’outils offerts à chacun… Nous pouvons dire de l’ouvrage — aussi — qu’il est agréablement interactif, en raison de ses renvois constants d’une partie vers l’autre. De l’explication ludico-théorique à sa démonstration concrète. De la mise en scène d’un stage à la lecture d’histoires toutes faites. Lesquelles valent largement le détour, vous y découvrirez quelques petits bijoux de conte.

 On pourrait faire reproche à l’auteur, néanmoins, de vouloir aller vers un trop grand nombre de directions ; sans en mener une seule à son plein aboutissement. Remarque qui serait tout à fait fondée, si ce n’était là un parti pris totalement assumé. Celui de déblayer, tracer, cultiver ; tout en laissant chacun marcher dans le sens qu’il souhaite, pour aboutir où et comme il l’entend. «(…) décortiquer sa propre pratique pour proposer des exercices et une progression cohérente à des conteurs en formation»…

 Nous avons donc ici, au final, un livre de chevet pour tout écrivain en herbe ou confirmé. Un bréviaire inépuisable en vue d’entretenir l’imaginaire. Et, surtout, un modèle de cours à l’usage de tout atelier littéraire qui se respecte… En bref, un livre à conseiller !

Éditeur : Atelier Baie, collection Récits & conversations

format 160 x 205 mm, 192 pages,
ISBN 978-2-919208-01-2

Publicités
Posted in: Critiques