Amélie Nothomb

Posted on juin 8, 2011 par

3


Bon je viens de terminer le nouveau Nothomb, et j’ai aimé. Je sais que certains vont encore m’insulter, me traiter de con, mais j’assume ! OK ce n’est pas Proust ou Zola, certains se reconnaîtront. Mais c’est simple, facile à lire et sans prise de tête. Le bouquin idéal pour une petite soirée au chaud seul sous la couette. J’ai bien écrit seul, car franchement à deux, voir à plusieurs, ben oui soyons moderne, il y a vraiment autre chose à faire sous les draps.

L’idée du bouquin est de mettre en parallèle le mal-être d’un G.I. envoyé au combat en Irak et son obésité devenue  morbide. Obésité qu’il considère non pas comme une contrainte ou un fardeau, mais comme une compagne. Même si l’idée, surtout dans le chef d’Amelie Nothomb, n’est pas neuve, les problèmes de poids revenant en effet très souvent dans ses livres,  j’ai aimé ce morceau de vie, d’humour, de tendresse, de détresse, mais surtout d’actualité.

Voilà, c’est dit  et comme j’en suis sûr cette petite « critique » pro Nothomb risque de ne pas plaire, je laisse maintenant la place aux jaloux et frustrés de tout bord…

Publicités
Tagué: ,